Mal pendant les rapports. Comment refaire l’amour sans souffrir

comment ne pas avoir mal pendant les rapports

Quand une femme a mal pendant les rapports, on dit qu’elle souffre de dyspareunie.

Elle doit commencer par consulter son médecin. Celui-ci écartera ou soignera un éventuel problème spécifique (endométriose, mycose, infection…).

Si le médecin ne trouve rien ou si, malgré les médicaments, la douleur continue, il s’agit probablement d’une dyspareunie due à une difficulté à se relâcher et à détendre les muscles du vagin.

La répétition de la douleur à fait s’installer un cercle vicieux

Peur d’avoir mal pendant les rapports ==> difficulté à se relâcher ==> Rapport douloureux ==> Peur d’avoir mal pendant les rapports la fois suivante….

Il faut donc « casser » ce cercle vicieux et apprendre à se détendre. C’est indispensable pour pouvoir faire l’amour sans douleur.

 

comment ne pas avoir mal pendant les rapports

 

Si vous êtes arrivée sur ce site par cette page, je vous conseille de commencer par la première page avec les explications détaillées.

Prenez le temps de lire ces informations puis suivez la méthode dans l’ordre. Vous guérirez plus vite.

 

Nous avons déjà vu précédemment, à l’étape 1, comment faire des auto-massages pour détendre les muscles pelviens.

Puis ensuite, à l’étape 2, nous avons appris plusieurs techniques de relaxation générale. Elles vont vous permettre d’être plus détendue au quotidien et en faisant l’amour.

Enfin, à l’étape 3, nous avons appris des exercices de contrôle et de détente des muscles pelviens et du bassin.

Dans cette partie, nous allons maintenant aborder des techniques qui vont vous permettre de vous réhabituer progressivement et sans douleur à la pénétration. Toujours dans cette idée de reprendre confiance en soi.

 

Remarque importante pour toute pénétration

 

Utilisez systématiquement de l’huile (amande douce…) ou un peu de lubrifiant. Si vous souhaitez ne courir aucun risque, la marque d’huile biologique WELEDA propose une huile spécialement prévue pour le périnée.

Pour ce qui est du lubrifiant, je conseille souvent Sensilube®. Il est très proche, au niveau texture, des sécrétions lubrifiantes naturelles. Vous le trouverez en pharmacie.

A partir de maintenant et le plus longtemps possible, n’essayez aucune pénétration sans lubrifiant ou huile. Que ce soit dans les exercices ou en faisant l’amour.

Le simple fait de ne pas en utiliser peut faire que vous ayez mal pendant les rapports et faire reculer la guérison.

 

Comment ne pas avoir mal pendant les rapports

douleurs lors des rapports solution

 

Il faut se réhabituer progressivement à la pénétration.

Le vagin était un petit tube musculaire qui doit se détendre lors de la pénétration.

Cela nécessite donc d’être détendue et d’avoir confiance en sa capacité à être pénétrée.

De façon à reprendre confiance progressivement, il est intéressant de s’entraîner.  Seule puis à deux grâce à des exercices de pénétration progressifs.

 

Premier exercice de pénétration non douloureuse

  • Installez-vous confortablement à un moment où vous serez sure de ne pas être dérangée.
  • Commencez par faire un petit exercice de relaxation respiratoire comme vous l’avez appris à l’étape 2.
  • Ensuite, mettez du lubrifiant sur votre vulve et sur votre doigt. N’hésitez pas à être « généreuse ».
  • Essayez DOUCEMENT de faire pénétrer votre doigt dans votre vagin.
  • Si l’idée d’insérer votre doigt vous est difficile, vous pouvez utiliser un kit Velvi
  • Cela ne doit pas faire mal. Si vous ressentez une douleur faite une pause. Au cas où la douleur ne disparaît pas, arrêtez l’exercice. Vous recommencerez un autre jour.
  • Si possible, essayez de faire quelques exercices de Kegel (cf Étape 3) en contractant sur votre doigt. C’est une bonne façon de prendre conscience de la contraction/relâchement des muscles.

 

Remarque importante

comment ne pas avoir mal pendant les rapports

 

Il n’y a pas d’échec à cet exercice. Quelque soit le résultat prenez-le comme une réussite.

Si vous êtes obligée de vous arrêter à une phalange, ne vous dite pas « je n’arrive pas à rentrer mon doigt ». Dites vous  » je réussi à entrer une phalange ».

C’est en répétant ces petites victoires que vous allez prendre confiance en vous et progresser petit à petit.

 

Essayez de faire tous les jours, si possible, un exercice de pénétration sans douleur.

Vous pénétrer doit devenir ou redevenir un acte aussi naturel que de mettre votre brosse à dents dans la bouche.

Vous pouvez le faire en prenant votre douche par exemple. Il suffit de garder le flacon de lubrifiant ou d’huile à proximité.

 

 

La progression dans les exercices pour soigner la dyspareunie

dyspareunie comment ne plus avoir malcomment soigner la dyspareunie kit velvi

  • Quand il sera facile pour vous d’insérer un doigt, essayez avec celui de votre partenaire (en le tenant vous même puis sans tenir sa main).
  • Essayez de faire pénétrer deux de vos doigts (idem avec votre partenaire)
  • Je vous encourage ensuite à acheter un petit vibromasseur ou un kit velvi et à continuer les pénétrations jusqu’à insérer dans votre vagin un vibromasseur ou la sonde du kit velvi de la taille du sexe de votre partenaire. Vous saurez alors que vous pouvez « techniquement » être pénétrée sans douleur.

 

Le kit Velvi

rapports douloureux kit velvi

Il s’agit d’un kit comprenant une poignée et six embouts de tailles différentes. L’idée du kit Velvi (ou Vagywell, Amielle…) est de permettre de se réhabituer progressivement à la pénétration.

J’ai tendance à privilégier l’usage d’un vibromasseur car je trouve que le kit velvi à un côté médical.

Hors vous n’êtes pas malade. Vous avez un problème de détente et de cercle vicieux Appréhension/Tension/Mal en faisant l’amour/Appréhension….

Le vibromasseur coûte aussi moins cher (12-15€ contre 50€ )

Certaines patientes m’ont également fait remarquer qu’en utilisant les vibrations, elle se détendaient plus facilement et la pénétration était plus aisée.

A vous de voir ce qui vous convient le mieux.

 

La dernière étape: Faire l’amour sans avoir mal

dyspareunie

Étape à aborder uniquement après avoir fait plusieurs exercices de pénétration non douloureuse avec le vibromasseur ou le kit velvi.

A un moment où vous vous sentez détendue.

Profitez des préliminaires pour mettre du lubrifiant sur votre vulve et le pénis de votre partenaire.

N’hésitez pas à en mettre beaucoup. Il vaut mieux trop que pas assez.

  • Prenez le pénis de votre partenaire et guidez le en vous.
  • Allez-y progressivement et arrêtez vous si cela fait mal.
  • Ici encore il n’y a pas d’échec. Il est possible que la première fois la pénétration non douloureuse se limite à la moitié de la verge.
  • Vous aurez réussi à faire pénétrer, sans douleur, la moitié de la verge. La fois suivante ce sera peut être les 3/4 puis la totalité. « Pensez réussite » ! c’est important pour la confiance en vous.

Les positions facilitante (a vous de voir celle qui vous convient).

 

La position du missionnaire

Cette position est pratique pour se détendre. Elle permet de plus de facilement tenir le pénis pour le guider et l’arrêter si besoin.

Inconvénient. Beaucoup de femmes ont peur qu’il soit plus difficile pour leur partenaire de s’arrêter en cas de douleur.

 

L’andromaque

douleur pendant rapport

L’homme est allongé sur le dos et sa partenaire « a cheval » sur lui.

L’avantage est la grande facilité, pour la femme, a contrôler la profondeur de pénétration. Cette position permet également d’être sure d’arrêter facilement si cela devient douloureux.

L’inconvénient est qu’il est plus difficile de se relâcher physiquement dans cette position.

 

Allongée sur le dos, les jambes sur les épaules de l’homme

L’avantage de cette position est que cela bascule le bassin en arrière, orientant mieux l’entrée du vagin. De plus la femme peut « gérer » la pénétration de son partenaire en posant ses mains sur les cuisses de son compagnon.

Il est également plus facile de relâcher ses muscles dans cette position. Et le vis à vis permet à l’homme de mieux suivre les réactions de sa partenaire.

L’idée de ces exercices n’est pas de prendre du plaisir au début. Même pour la pénétration avec le pénis du partenaire.

L’idée est de progresser étape par étape jusqu’à pouvoir faire l’amour en ayant plus mal pendant les rapports.

Continuez bien à pratiquer les exercices et massages appris dans les étapes précédentes.

Les exercices de relaxation notamment sont très importants.

Et en parallèle de ces exercices de pénétration, je vous conseille de vous intéresser à la dernière partie de la méthode pour ne plus avoir mal pendant les rapports. C’est de mon point de vue de sexologue la plus importante.

 

Étape 5 – « Casser » le cercle vicieux et se conditionner à la réussite